APS change

votre Bureau de change depuis 1992

Offres permanentes sur + de 50 devises





BUREAU DE CHANGE À MAUREPAS


Bureau de change à Maurepas

Maurepas est une commune française située dans le département des Yvelines en région Île-de-France qui possède son Bureau de change. La commune est située à 20 km environ au nord de Rambouillet, en bordure de la route nationale 10 et à 30 km de Paris. Elle se compose d'une zone très urbanisée, qui s'étend de la RN 10 au sud à l'ancien village et du lotissement ancien hameau de la Villeneuve, au nord, près du hameau des Mousseaux de Jouars-Pontchartrain. La commune est assez boisée : une forêt domaniale, une forêt privée (le Bois-Prudhomme) et un petit bois transformé en square urbain (le Bois de Nogent). La commune est traversée, selon un axe nord-ouest - sud-est, par la route départementale 13 (Montfort-l'Amaury - Chevreuse). Elle est longée, selon un axe nord-sud, par la route nationale 10 dont deux entrées-sorties desservent Maurepas. La commune est desservie par les lignes 401, 410, 411, 412, 416, 417, 423, 424, 441, 449 et 450 et du réseau de bus Sqybus, par la ligne 61 de l'établissement Transdev de Houdan et, la nuit, par la ligne N145 du réseau Noctilien. Le nom de la commune est attesté sous la forme latinisée de Malus repastus en 1099, Malorepastu avant 11053, Malrepast4 au début du Moyen Âge[Quand ?], puis finalement Maurepas à la Renaissance.

Homonymie avec Maurepas et son Bureau de change (Somme, Malum Repastum 1183). Il s'agit d'une formation toponymique médiévale, basée sur le français mal devenu mau- par vocalisation de devant une autre consonne, suivi du français repas. Le français repas est attesté entre 1160 et 1174 chez Wace sous la forme de l'ancien français repast au sens de « nourriture ». Il s'agit d'un dérivé formé en ancien français à partir de past « nourriture, repas » (terme issu du latin pastus cf. paître) à l'aide du préfixe français. Ernest Nègre donne au mot repas, dans ce contexte, le sens de « nourriture des animaux, pâturage ». Le sens global du toponyme Maurepas est donc celui de « mauvais repas pour les animaux », c'est-à-dire de « mauvaise pâture ». Le fond du vallon de Maurepas est habité dès la préhistoire. Des outils et des poteries datant du IVe et du IIIe millénaire av. J.-C. ont été retrouvés à proximité de la source (fontaine Saint-Sauveur) et le long du ru de la Courance. Au ier siècle av. J.-C., le réseau des voies romaines se développe en Gaule. Deux grands axes se croisent non loin de Maurepas, sur le territoire de Jouars-Pontchartrain : la voie qui relie Paris à Dreux, et celle qui relie Beauvais à Orléans et à Chartres. Autour de ce carrefour se développe une ville nommée Diodurum (la cité des dieux) qui passe pour une des plus importantes du monde gallo-romain. Les fermes et les champs de Maurepas doivent contribuer à son alimentation.

Maurepas était l'une des communes de la ville nouvelle aménagée par l'établissement public d’aménagement de Saint-Quentin-en-Yvelines (EPASQY) et gérée le syndicat communautaire d’aménagement de l’agglomération nouvelle (SCAAN) créé en 1972.

Maurepas, ainsi que Bois-d'Arcy, Coignières et Plaisir quittent la ville nouvelle fin 1983 et la commune adhère en 2014 à la communauté de communes des Étangs (CCE), mais la quitte le 31 décembre 2015. En effet, dans le cadre de la mise en œuvre de la loi MAPAM du 27 janvier 2014, qui prévoit la généralisation de l'intercommunalité à l'ensemble des communes et la création d'intercommunalités de taille importante, le préfet de la région d'Île-de-France, après avoir sans succès souhaité la constitution d'une grande intercommunalité de 800 000 habitants13, approuve le 4 mars 2015 un schéma régional de coopération intercommunale qui prévoit notamment la « fusion de la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et de la communauté de communes de l'Ouest Parisien et extension du périmètre du nouveau groupement aux communes de Maurepas et Coignières ». Dans ce cadre est ainsi créé le 1er janvier 2016 une nouvelle communauté d'agglomération qui conserve la dénomination de Saint-Quentin-en-Yvelines, et comprend douze communes, dont Maurepas et son Bureau de change.

Bureau de change en Île-de-France

Département            Yvelines

Arrondissement       Rambouillet

Canton          Maurepas

(bureau centralisateur)

Intercommunalité    Saint-Quentin-en-Yvelines

Maire

Mandat          Grégory Garestier

2014-2020

Code postal  78310

Code commune       78383

Démographie

Gentilé           Maurepasiens

Population

municipale    18 281 hab. (2017 en diminution de 3,31 % par rapport à 2012)

Densité          2 200 hab./km2

Géographie

Coordonnées           48° 46′ nord, 1° 57′ est

Altitude          Min. 87 m

Max. 178 m

Superficie     8,31 km2

Le taux de change du Bureau de change est le prix d'une devise exprimé dans une autre devise. Par exemple, un taux de change de 1,33 dollar pour 1 euro signifie que 1,33 dollar américain vaut un euro et que 1 dollar vaut 75 cents. Les taux de change jouent un rôle majeur dans le commerce international mais affectent également l’économie nationale. Les gouvernements et les banques centrales accordent donc une attention particulière au fonctionnement des marchés des changes, le marché où les taux de change sont établis. Le taux de change est en partie déterminé par l'offre et la demande sur le marché international des devises. Si la demande pour une devise particulière (par exemple le dollar américain) est supérieure à l'offre, le taux de change du dollar augmentera. Ceci s'appelle l'appréciation. Le contraire de l'appréciation est la dépréciation. Cela se produit si l'offre d'une pièce est supérieure à la demande. Les flux de capitaux entre pays sont une autre raison pour laquelle le taux de change varie. Lorsqu'une entreprise néerlandaise investit à l'étranger (aux États-Unis), il y aura une demande de dollars américains. De cette manière, la demande de dollars augmente. Cela augmentera le taux de change du dollar.

Le court terme des taux du Bureau de change peuvent être très instables parce qu'ils sont influencés par toutes sortes de facteurs spéculatifs et psychologiques. Ce sont principalement les flux de capitaux internationaux et non pas tant les flux commerciaux qui déterminent les courbes d'offre et de demande des marchés des changes. À plus long terme , le taux de change est principalement déterminé par les prévisions concernant les taux d'intérêt réels . Si les taux d’intérêt américains augmentent, les investisseurs commenceront à acheter des dollars américains parce qu’ils veulent des taux d’intérêt élevés. En raison de la demande accrue de dollars des investisseurs, le taux de change du dollar augmentera. Lorsque le taux de change de la monnaie du pays A augmente par rapport à celui d'un pays B, les importations propres sont stimulées (le pays B devient meilleur marché) et les exportations ralenties (le pays A devient plus coûteux). Cela entraîne un déficit de la balance des paiements du compte courant. Selon le degré d'intervention des autorités monétaires, on peut distinguer les types de systèmes de taux de change du Bureau de change.