APS change

votre Bureau de change depuis 1992

Offres permanentes sur + de 50 devises





BUREAU DE CHANGE À MANTES-LA-VILLE


Bureau de change à Mantes-la-Ville

Découvrir le Bureau de change de Mantes-la-Ville est une commune du département des Yvelines et de la région Île-de-France, située à 52 km environ à l'ouest de Paris. Ses habitants sont appelés les Mantevillois. C’est une ville moyenne d’environ 20 000 habitants, située dans les Yvelines au nord-ouest de Paris, au confluent de la Seine et de la Vaucouleurs (petit affluent de la rive gauche de la Seine). Le territoire de Mantes-la-Ville est urbanisé mais dispose d'un parc le long de sa rivière et de hauts de collines arborés et agricoles. Il est séparé de celui de Mantes-la-Jolie par la ligne ferroviaire Paris-Mantes-Rouen et desservi par la gare de Mantes-Station, distante de quelques centaines de mètres seulement de celle de Mantes-la-Jolie. Il est traversé également par l'autoroute A13, et on y trouve aussi les deux échangeurs de Mantes-Sud et Mantes-Est. Pour limiter les nuisances, l'autoroute a été partiellement recouverte. Les armes de Mantes-la-Ville se blasonnent ainsi :

D'azur à la couronne dentée d'argent remplie de gueules, accostée et engrenant deux pignons dentés aussi d'argent, surmontés chacun d'une fleur de lis d'or, à la lyre du même, cordée de sable, enfermée dans la couronne dentée et brochant en issant de la partie supérieure de la couronne dentée, à la champagne ondée d'argent chargé d'un brochet d'azur.

Le blason de Mantes-la-Ville a été réalisé en 1961 seulement. La couronne dentée évoque les industries mécaniques ; la lyre rappelle que Mantes-la-Ville fut et demeure un centre de fabrication d'instruments de musique; les deux fleurs de lis rappellent les armes de l’Île-de-France. En pointe, la champagne ondée chargée d’un brochet symbolise la Seine et ses lieux de pêche et rappelle l’un des meubles emprunté aux armes de la famille Brochant de Villiers qui posséda les terres de Mantes-la-Ville de 1656 à la Révolution. Le cep de vigne et les gerbes de blé rappellent l’origine rurale de Mantes-la-Ville.

La devise « Urbs Artis Musicae » complète ce sens de la lyre dans l’écu.  

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Medunta en 1133, Medonta villa. outes ces formes semblent issues d'un primitif *Meduanta, pluriel de *Meduantum. Ce toponyme est issu d'un hydronyme, comme c'est souvent le cas ; en effet, Medante fluminis (de flumen « fleuve ») est mentionné au Xe siècle5. Sa signification possible conforterait cette hypothèse car *Meduanta reposerait sur le gaulois medu- « hydromel », suivi du suffixe -anta. Le nom de la Mayenne (Meduana) serait basé sur le même élément. Medonta Villa signifie « Mantes le Domaine ». Ce nom évolua par la suite et subit l'évolution phonétique du gallo-roman au français, avec l'amuïssement régulier de la consonne intervocalique, d'où Maante, puis progressivement Mantes à partir de la fin du XVIIe siècle.Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, l’orthographe Mantelaville commence à se raréfier au profit de Mante-la-Ville qui se généralisera au XIXe siècle. Très rapidement, un "s" apparaîtra pour en arriver à l’orthographe actuelle Mantes-la-Ville.

L’origine du nom de Mantes viendrait du latin « Medenta ». Son étymologie ferait référence à la notion de « protection » : Mantes serait une protection avancée sur la Seine, et Mantes-la-Ville l’exploitation agricole située dans les environs de celle-ci, et l’alimentant. Il est à noter que les deux communes, Mantes-la-Ville et Mantes-la-Jolie, ont toujours été indépendantes l’une de l’autre. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, l’orthographe Mantelaville commence à se raréfier au profit de Mante-la-Ville qui se généralisera au XIXe siècle. Très rapidement, un « s » apparaîtra pour en arriver à l’orthographe actuelle Mantes-la-Ville. L’ouverture de la ligne du chemin de fer Paris-Rouen en 1843 offre de grandes perspectives de développement grâce à l’accroissement remarquable des possibilités de déplacement, tant des personnes que des marchandises. Les deux phénomènes sont d’ailleurs liés car le train amène aussi la main-d’œuvre qui travaille dans les nouvelles usines.

Des industries s’implantent à proximité des gares. Il en est ainsi de la Compagnie Industrielle de Matériel de Transport (CIMT). Cette entreprise de construction et de réparation de matériel de chemin de fer, originaire de Saintes en Charente-Maritime s’installe en 1929. En outre, le chemin de fer favorise également d’autres implantations. En particulier, les factures d’instruments de musique – activité devenue une caractéristique identitaire de Mantes-la-Ville – s’installent à proximité de la gare de Mantes-Station : Buffet-Crampon en 1850, la lutherie Dolnet en 1880 (cette entreprise n’existe plus) et Selmer en 1919. Voyagez dans le temps et découvrez la richesse et la diversité du patrimoine de Mantes-la-Ville à travers le guide du patrimoine.

Région           Île-de-France

Département            Yvelines

Arrondissement       Mantes-la-Jolie

Canton           Mantes-la-Jolie

Intercommunalité    Grand Paris Seine et Oise

Maire

Mandat          Cyril Nauth (RN)

2014-2020

Code postal 78711

Code commune       78362

Démographie

Gentilé           Mantevillois

Population

municipale   20 452 hab. (2017 en augmentation de 2,55 % par rapport à 2012)

Densité          3 375 hab./km2

Géographie

Coordonnées            48° 58′ 30″ nord, 1° 42′ 42″ est

Altitude         36 m

Min. 17 m

Max. 114 m

Superficie      6,06 km2

Une monnaie est dans un sens plus large, la Constitution et de l' ordre de l'ensemble monétaire système d'un pays, en particulier la détermination du système de pièces et les billets dans le zone monétaire est concerné. La zone monétaire est la portée d'une devise. Il permet le transfert de biens et de services sans fournir aucune contrepartie sous la forme d'autres biens et services.

La monnaie ou l'unité monétaire est également le type de monnaie reconnue par l'État (monnaie légale d'un pays). Dans ce cas, la monnaie est alors une sous-forme de monnaie. La plupart des devises sont échangées sur les marchés des changes internationaux . Le prix qui en résulte s'appelle le taux de change . Presque toutes les devises actuelles sont maintenant basées sur le système décimal , c’est-à-dire qu’il existe une unité principale et une sous-unité, la sous-unité représentant une fraction décimale (dans le premier cas un centième) de la valeur de l’unité principale ( devise décimale ).  L'échange d'une devise contre une autre entraîne des coûts de transaction . Outre les banques, les principaux acteurs du marché des changes sont les grandes entreprises industrielles, les agents de change privés, les agents de change et les maisons de commerce. Les banques centrales de divers pays peuvent également intervenir sur le marché des changes en intervenant pour des raisons de politique économique. Le commerce des devises internationales est devenu de plus en plus important sur le marché des changes au cours des dernières décennies en raison de l'interdépendance croissante des relations internationales. Les devises sont échangées à des fins spéculatives ainsi qu’à des fins d’échange négociable.

Une monnaie, au sens le plus spécifique, est la monnaie sous quelque forme que ce soit lorsqu'elle est utilisée ou mise en circulation comme moyen d'échange , en particulier des billets et des pièces en circulation . Une définition plus générale est qu'une monnaie est un système de monnaie (unités monétaires) communément utilisé, en particulier pour les citoyens d'un pays. Selon cette définition, dollars américains (US $), livres sterling (£), Les dollars australiens (A $), les euros européens (€), les roubles russes () et les roupies indiennes () sont des exemples de monnaies. Ces différentes devises sont reconnues comme des réserves de valeur et sont échangées entre pays sur les marchés des changes, qui déterminent la valeur relative des différentes devises. Les monnaies dans ce sens sont définies par les gouvernements et chaque type a des frontières d'acceptation limitées.