APS change

votre Bureau de change depuis 1992

Offres permanentes sur + de 50 devises



INFORMATION COVID-19

En raison de la COVID-19 les horaires d'ouvertures de nos agences risquent d'être perturbés et modifiés.

Merci de nous contacter par téléphone pour toute information afin de bénéficier de nos meilleures offres !


BUREAU DE CHANGE À LIMAY


Bureau de change à Limay

Découvrir le Bureau de change de Limay. Parmi toutes les explications de l'origine du mot Limay, celle de Toussaint-Duplessis semble avoir été adoptée par la plupart des historiens locaux : Ce faubourg doit être fort ancien. Si on ne peut assurer qu'il remonte jusqu'au temps des Celtes, du moins ne peut-on nier que son origine ne touche d'assez près aux premiers temps de notre monarchie. Le nom de Limai qu'il porte aujourd'hui paraît être abrégé de celui de Limais ou plutôt Li Mais, qui veut dire la maison, la demeure, l'habitation, en latin Mansio". Des historiens plus contemporains, proposent d'autres explications, notamment de faire remonter le nom de Limay à celui d'un homme gaulois Lima ou Limus ou de rapprocher Limay de Limetz et de Limeil et proposer le gaulois Limo (orme), avec suffixe Atium, comme origine du nom de Limay. Quelle que soit la véritable racine du mot, notre commune deviendra successivement Limatium, Limatio, Limagium, Limatum, Limai, Limais puis Limay. Si l'on a la certitude de l'existence de notre commune à l'époque gallo-romaine et même en des temps plus reculés, il faut arriver au 10e siècle pour trouver enfin le nom de Limais dans le plus ancien manuscrit existant à notre connaissance. Extrait de l'ouvrage "Histoire de Limay des origines à nos jours" d'Edouard Fosse, historien local et ancien maire de Limay. D'azur, au pont de trois arches d'argent, maçonné de sable, les culées posées sur une onde de sinople, mouvant de la pointe; le dit pont surmonté de trois fleurs de lis d'or, posées 2 et 1.

Blason Limay - Ornements : L'écu timbré d'une couronne murale d'or à trois tours, crénelée, ouverte et maçonnée de sable est supporté par deux loups d'or, posés sur un entablement d'argent. L'écu est soutenu par cet entablement et par une croix, pattée et haussée, le montant de la croix enlacé par la lettre S onciale, le tout d'argent, flanqué de deux pampres tigés et feuillés d'or fruités chacun de deux pièces de gueules et brochant sur l'entablement.

Symbolique de la composition : La silhouette de l'ancien pont de Limay est surmontée des trois fleurs de lys disposées: deux en chef, une en pointe qui sont les armes de l'Ile-de-France. L'écu est timbré de la couronne murale, symbole que portaient les déesses grecques, tutélaires des cités qui a été repris sous l'Empire, pour constituer les symboles des villes. Le blason est supporté par deux loups qui rappellent le surnom caractéristique des arquebusiers de Limay. La croix pattée haussée, enlacée d'une lettre S, symbole de l'important monastère de l'ordre des Célestins, qui existait à Limay et dont la charte de fondation fut paraphée par le roi Charles V en 1375. Les pampres évoquent l'ancien vignoble de Limay.

Limay est une commune des Yvelines et de la région Île-de-France. C'est une petite ville industrielle, situé en bord de Seine, au sud du Vexin français, face à Mantes-la-Jolie à 53 km à l'ouest de Paris. La commune, qui dispose de 300 hectares classés en espaces naturels sensibles, est devenue depuis le 1er juillet 2005 « ville-porte » du parc naturel régional du Vexin français. Elle participe au Concours des villes et villages fleuris et possède trois fleurs depuis 2007. Ses habitants sont appelés les Limayens. Limay est une commune riveraine de la Seine, située sur la rive droite du fleuve, dans le nord du département des Yvelines, à 1,5 km environ au nord de Mantes-la-Jolie, sous-préfecture, et à 43 km environ au nord-ouest de Versailles, préfecture du département. Elle est limitrophe de Guitrancourt au nord-est, de Porcheville à l'est, de Guerville et Mantes-la-Ville au sud, de Mantes-la-Jolie au sud-ouest (ces trois dernières communes se trouvant sur la rive gauche du fleuve), de Follainville-Dennemont à l'ouest et de Fontenay-Saint-Père au nord. Le territoire communal englobe en grande partie une île de la Seine, l'île de Limay, la partie appartenant à Mantes-la-Jolie étant appelée île aux Dames. Le territoire communal forme un vaste amphithéâtre tourné vers la Seine au sud, et adossé au plateau de Vexin français. Il s'étage en trois niveaux, du nord au sud, un plateau en pente douce entre 130 et 115 mètres d'altitude, une partie de transition à la pente plus accentuée et la basse plaine alluviale entre 20 et 30 mètres d'altitude.

Région           Île-de-France

Département            Yvelines

Arrondissement       Mantes-la-Jolie

Canton           Limay

(bureau centralisateur)

Intercommunalité    Grand Paris Seine et Oise

Maire

Mandat          Éric Roulot (PCF)

2014-2020

Code postal 78520

Code commune       78335

Démographie

Gentilé           Limayens

Population

municipale   16 820 hab. (2017 en augmentation de 4,29 % par rapport à 2012)

Densité          1 465 hab./km2

Géographie

Coordonnées            48° 59′ 39″ nord, 1° 44′ 12″ est

Altitude         28 m

Min. 17 m

Max. 137 m

Superficie      11,48 km2

Le taux de change d'une monnaie est : soit fixe, autrement dit constant par rapport à une monnaie de référence (en général le dollar US ou l'euro), par décision de l'État qui émet cette monnaie. Le taux ne peut alors être modifié que par une décision de dévaluation (ou de réévaluation) de cet État. Un État ne peut cependant pas décider d'adopter n'importe quel taux de change de sa monnaie. S'il fixe ce taux de change à un niveau trop haut ou trop faible, le taux de change pourra être « attaqué » sur le marché des changes. Si les autorités monétaires n'arrivent pas à faire face (grâce à leurs réserves de change), elles devront modifier leur parité ;

soit flottant et déterminé à chaque transaction par l'équilibre entre offre et demande sur les marchés des changes. Il s'agit d'un marché mondial interbancaire des monnaies, de moins en moins centralisé sur des lieux spécifiques de cotation et d'échanges, car reposant sur des liaisons informatiques entre banques.

Par exemple, si le prix pour un jour donné était de 1,50 euro par livre, soit 100 £ pour une valeur de 150 €, une maison de change pourrait "vendre" 1 euro à une valeur de 1,40 le client ne reçoit que 140 €) et "achète" à 1,60 (il demande donc 160 € pour donner 100 £); la différence génère le profit pour la maison d'échange. Votre bénéfice serait de 160 € à 140 € = 20 € ou 13,33%. La commission est généralement facturée en tant que pourcentage du montant à modifier, sous réserve d'un minimum pour les transactions de faible montant. Certaines maisons de change sont annoncées comme des commissions manquantes, mais elles le compensent avec les devis qu'elles proposent. maisons de change achètent parfois ou vendre des devises devises avec une plus grande marge bénéficiaire en raison de la coût de stockage et d' expédition par rapport notes. Une maison d'échange dans un aéroport. Souvent, changer de l'argent dans un

Bureau de change

avant de voyager coûte plus cher que de l'extraire à l'aide d'un guichet automatique (via un réseau international) ou de payer directement par carte de crédit ou de débit . Toutefois, cela varie en fonction de la banque émettrice et du type de compte utilisé. En 2002, de nombreuses maisons de change ont annoncé une réduction substantielle de leurs bénéfices en raison du remplacement de nombreuses monnaies européennes par l' euro.